Cinéma cinéma tchi tchaaaa

Publié le par Fred

Bonjour à tous !

Oui, je sais, je sais… maintenant, le tarif, c’est un article par mois maximum… Vous allez arrêter de râler oui ? C’est bon, on peut commencer ? Ok, c’est parti alors…

Figurez-vous que la semaine dernière, j’ai passé mon traditionnel scanner de contrôle que je fais tous les trois mois. Et je vais voir mon oncologue demain, pour avoir les résultats et envisager la suite de mon traitement… Je suis sûr que vous avez déjà tous passé des examens médicaux non ? Comment vous vous sentez en attendant les résultats ? Je ne sais pas vous mais chez moi, mon imagination carbure à plein régime… Plusieurs scenarios se jouent dans ma tête (sur l’écran noir de mes nuits blanches comme dirait Claude…). Voyons voir ça...

Scénario Léo Ferré (tout noir, sans espoir, à quoi bon de toute façon, avec le temps va, tout s’en va et c’est très bien…)

« Bonjour Mr Multon, asseyez vous. Je vais être direct. Votre scanner n’est pas bon. Les tumeurs sont réapparues partout…

  • Ah… alors on fait quoi ? On recommence la chimio ? On peut réopérer ?
  • Non, pas la peine, ça ne servirait à rien.
  • Et alors, c’est quoi la solution ?
  • Il n’y en a pas. Ça ne sert à rien de s’acharner, c’est devenu irréversible maintenant, vous êtes condamné… Désolé, on ne peut plus rien faire.
  • Combien de temps il me reste ?
  • Moins de 6 mois…
  • Mais docteur, vous ne pouvez pas me laisser comme ça, il y forcément quelque chose qu’on peut tenter ?
  • A ma connaissance, il n’y plus rien. Si j’avais un conseil à vous donner, c’est de profiter de vos derniers jours et de dire au revoir à tous ceux que vous aimez…»

Scénario Stan Lee (si vous ne savez pas c’est qui, google est votre ami…)

« Bonjour Monsieur Multon, comment vous sentez-vous ? Calme ? Détendu ? Pas trop stressé ? Je peux vous apporter un petit café ? Non pas un café, c’est un peu trop excitant pour vous, je suis bête… une tisane peut-être ?

  • Euh, non merci ça va… et oui, je suis calme, pas stressé… pourquoi vous me demandez ça, les nouvelles ne sont pas bonnes c’est ça ? c’est mon scanner ?
  • Non le scanner est très bon, ne vous en faites pas. Restons tous bien détendus surtout.
  • Je sens que quelque chose ne va pas, vous n’êtes pas dans votre état normal docteur…
  • Ah ah ah, oui, on ne peut rien vous cacher à vous dites donc !...
  • Allez docteur, arrêtez de tourner autour du pot comme ça, crachez le morceau !
  • Bien. Alors figurez-vous qu’il y a eu un petit problème pendant votre scanner de l’autre jour… Il y a eu une mauvais manipulation, mais je peux vous assurez que les coupables ont été tout de suite trouvés et suspendus. L’hôpital ne peut tolérer ce genre d’erreur et on fait toujours tout pour assurer les meilleurs soins pour nos patients car la confiance est l’élément essentiel dans la relation…
  • Docteur, arrêtez ça. Qu’est-ce qui s’est passé ?
  • Ok. Votre scanner a été mal paramétré. On vous a bombardé avec une dose anormalement élevée de rayons X.
  • Et qu’est-ce qui va m’arriver alors ? Je suis condamné ?
  • Non rassurez-vous. C’est vrai qu’une telle dose tuerait normalement n’importe qui mais sur vous on a constaté un phénomène complètement différent… Euh ça va, vous êtes toujours bien détendu Mr Multon ? Surtout il ne faut pas vous énerver…
  • Comment je pourrais être détendu en apprenant une nouvelle comme ça ? C’est quoi ce phénomène que vous avez observé chez moi alors ? Vous commencez vraiment à m’agacer avec vos mystères !
  • Non, non, restez calme, tout va s’arranger… Vos cellules ont muté et on a observé dans votre sang de nouveaux micro-organismes qui ont tendance à devenir très agressifs en cas de stimulation trop importante…
  • Qu’est-ce que vous me racontez-là docteur ? ça veut dire quoi tout ce charabia ? Je vais vraiment m’énerver maintenant !
  • Noooonnnn respirez, essayer de garder votre calme ! s’il vous plait, noooooonnnn !!!!!!!
  • GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR Docteur fâcher Frulk ! Frulk pas content GRRRRRRRRRRRRRRRRRR !!!!!!!!!!!!!!!! »

Scénario Bisounours

« Bonjour Mr Multon, comment allez-vous ?

  • Bonjour Docteur, ça va bien maintenant, merci. Mais je suis passé par des moments très difficiles vous savez. Mais à force de courage, de volonté et grâce au soutien de tous mes proches, je me suis bien battu et je vais continuer de me battre.
  • Parfait Mr Multon. J’ai de très bonnes nouvelles pour vous. Votre dernier scanner est tout à fait fascinant. Mais permettez-moi de vous présenter d’abord quelques personnes qui ont hâte de vous rencontrer. Messieurs, vous pouvez entrer.
  • Bonjour Mr Multon, je suis Mr Friketarnak, avocat d’affaire et voici Mr Grosprofit, dont je représente les intérêts, et qui est le président du fond de pension MultiBenef, principal soutien financier de cet hôpital.
  • Bonjour Messieurs mais que me vaut l’honneur de votre présence ?
  • Allons monsieur Multon, commençons par le début. Je vous ai dit que votre scanner était tout à fait fascinant, laisser moi vous expliquer. Il se trouve que votre cancer est complètement guéri ! Il n’y a plus aucune trace de cellules cancéreuses dans votre organisme. C’est un miracle ! Je n’avais jamais vu ça de toute ma carrière !
  • Ah bon, c’est fantastique ! Mais à quoi est dû ce miracle ? Vous avez des explications ?
  • Oh oui Mr Multon, on a une très bonne explication. Le miracle, c’est vous…
  • Comment ça ? Expliquez-moi.
  • Voilà : grâce à la chimiothérapie que vous suivez depuis tout ce temps maintenant, un de vos gênes a muté et vous permet désormais de produire des anticorps qui s’attaquent et détruisent toutes les cellules cancéreuses ! Mais le mieux dans toute cette histoire, c’est que si on vous prélève ce fameux gène, nous seront en mesure de produire en laboratoire ces supers-anticorps ! Grace à vous, on va pouvoir vaincre le cancer !
  • Mais c’est merveilleux comme nouvelle ! Je suis si content ! mais quelle est la raison de votre présence ici, Mrs Friketarnak et Grosprofit ?
  • Et bien Mr Multon, c’est très simple. D’abord, permettez-moi de vous féliciter pour votre guérison. Vous vous rendez bien compte qu’un tel miracle et une telle découverte est une immense nouvelle pour nous qui sommes toujours à la poursuite du bonheur de l’humanité. J’ai pris la liberté de rédiger un petit précontrat d’exclusivité. Ne vous inquiétez pas, ce n’est qu’une toute petite formalité administrative tout à fait normale et banale. Il s’agit avant tout de vous protéger Mr Multon car vous n’avez pas idée du nombre de requins que pourraient attirer votre découverte… Mais grâce à nous, vous serez tranquille. Vous pourrez même recevoir une petite somme rondelette pour ça. Oh malheureusement, rien de faramineux, vous savez, les temps sont difficiles et votre découverte va nécessiter de nombreux investissements lourds de notre part pour pouvoir l’exploiter… Nous ne savons même pas si nous pourrons atteindre l’équilibre mais nous sommes prêts à faire des sacrifices immenses pour le bien de l’humanité…
  • Mouais… d’abord, arrêtez de dire que c’est ma découverte, je n’ai rien découvert du tout… Ensuite, je ne vais rien signer tout de suite. Votre précipitation me semble assez suspecte.
  • Ok Monsieur Multon. Je vois qu’on ne vous la fait pas à vous. Veuillez excuser mon avocat. Je le paye pour assurer mes intérêts et il s’en charge d’habitude très bien avec ses discours sirupeux qui embrouilleraient la cervelle de n’importe qui. Mais vous, vous n’êtes pas n’importe qui apparemment. Moi je suis un homme d’affaires, alors je vais vous parler comme un homme d’affaires : vous êtes assis sur une mine d’or Mr Multon. Vous ne réalisez pas combien d’argent vous allez nous faire gagner. Et vous aurez votre part, bien évidemment. Plus d’argent que vous pourrez en dépenser pendant dix vies. Mais pour cela, il nous faut votre accord. Signez Mr Multon et vous serez riches.
  • Non, jamais ! Je ne me laisserai pas avoir par des hommes cupides et profiteurs tels que vous. Je compte faire don de mes anticorps à la science et à la recherche. Je veux que le traitement soit accessible gratuitement pour tous car oui, moi je suis le gentil et je veux réellement le bonheur de l’humanité avant mon propre intérêt et bénéfice personnel.
  • Oh quelle grandeur d’âme ! Vous nous avez ouvert les yeux ! Nous aussi maintenant nous ferons uniquement le bien pour que les gentils gagnent tout le temps et que le monde ne soit plus qu’un gros paquet de guimauves roses, tout doux et sucré»

Scénario Dracula

« Ah bonjour monsieur Multon. J’ai eu les résultats de votre scanner. Désolé mais on va devoir le refaire. Les radiologues ne comprennent pas ce qui s’est passé avec la machine, il y a dû avoir un problème car aucune activité n’a été détectée dans votre corps.

  • Comment ça aucune activité ? Qu’est-ce que ça signifie ?
  • Ça signifie soit que le scanner n’a pas marché soit que vous êtes mort ah ah ah !
  • Ah ah ah, elle est vraiment bonne celle là docteur. Vous n’imaginez pas à quel point. On va voir si ça vous fera toujours rire quand j’aurai bu tout votre sang…
  • Mon sang ? Que voulez-vous dire ? Qu’est-ce que vous faites ? Non, laissez-moi ! aaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh »

Je vous tiendrai évidement au courant de ce qui va réellement se passer demain ! qui sait...

A bientôt !

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

John 22/05/2015 06:19

alorrrsssss verdict ?
Bisounours ? Bisounours !

Fred 22/05/2015 09:23

Hello John !

Attends, attends, si y'a pas un peu de suspens c'est pas drôle...
Et ne m’énervez pas sinon, GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR