De fil en aiguille

Publié le par Fred

Bonjour à tous !

Me voilà de retour ici, un peu plus tard que prévu, certes, mais je suis là ! J'avais prévu de vous écrire un petit mot la semaine dernière avant de reprendre ma chimio, mais je n'ai pas trop eu le temps et surtout, je n'avais pas encore tous les éléments pour vous parler de cette nouvelle chose que j'ai expérimentée : l'acupuncture.

Eh oui, l'acupuncture, c'est la grande nouveauté dans mon traitement. Il y a deux éléments qui m'ont convaincu de me lancer là-dedans : d'abord, c'est mon équipe médicale, c'est à dire mon onco et mes infirmières qui me l'ont conseillée en me disant que les résultats étaient souvent positifs. Ensuite, il fallait vraiment trouver quelque chose contre mes nausées car elles étaient devenues insupportables, même en me bourrant de tous les médicaments possibles et imaginables... Insupportables à tel point que je n'étais pas très loin de sérieusement penser à arrêter cette chimio, alors qu'elle marche plutôt bien pour le moment ! Un comble n'est-ce pas...

Alors quel premier bilan tirer ? On va dire, globalement positif, prometteur mais peut mieux faire.

D'abord je vais vous raconter comment s'est passée ma séance.

J'avais rendez-vous un samedi matin, il n'y avait donc pas de secrétaire et c'est le médecin qui m'a accueilli directement. Car oui, mon acupuncteur est médecin généraliste et travaille dans un cabinet médical comme vous les connaissez tous : la salle d'attente (vide ce matin...) avec la rangée de sièges, de fauteuils, les grands pots de plantes vertes, les tableaux plus ou moins artistiques accrochés aux murs et la fameuse table basse couverte de revues périmées depuis 3 ans, mais bon sang c'est pas possible, il doit exister un abonnement low cost livré avec plein de retard spécial salle d'attente médicale pour les magazines, je ne vois que ça comme explication.

Bon de toute façon, je n'ai pas eu le temps de m'attarder plus que ça dans cette salle d'attente, mon acupuncteur m'a fait passé dans son bureau. On s'installe et il ouvre tout de suite un nouveau dossier pour moi (dossier papier, avec un crayon... si si... il avait pourtant un gros ordinateur sur son bureau, je l'ai bien vu...) et me demande de raconter un peu mon histoire. Je lui fais donc un gros résumé de tout ça, voilà, occlusion intestinale, stomie, cancer, chimio, hépatectomie, re-chimio, opération du poumon, encore chimio, stivarga, travail, re arrêt et re chimio avec grosses nausées, je vous la fais vite à vous, vous connaissez déjà l'histoire (si ce n'est pas le cas, commencez donc par le début au lieu de vouloir déjà connaitre la fin, bande de fripons).

Quand j'ai fini, il ne dit absolument rien sur mon parcours mais commence à me parler de lui, de son passé dans un institut spécialisé dans le cancer, de certaines choses qui fonctionnent bien dans les traitements qu'il a pu constater par lui-même, et finalement commence à me parler de l’acupuncture. Mais il parle de sa discipline d'une manière tellement générale, en mettant quantité de précautions oratoires (dans certains cas, on a pu constater que... à certains occasions... pour certains malades... pour certaines maladies... etc) que, à un moment, j'étais certain qu'il allait me dire que pour moi, ça n'allait pas marcher, que ma maladie était trop lourde, qu'il ne pouvait rien faire pour un stade aussi avancé, qu'il aurait fallu s'y prendre plus tôt etc... Et vraiment, un court instant, j'ai eu très peur et c'est là que je me suis rendu compte que j'avais mis inconsciemment énormément d'espoir dans ce traitement parallèle. Et s'il ne pouvait rien pour moi, ça voulait dire toujours ces foutues nausées et ces horribles vomissements.

Faut d'ailleurs que je vous en raconte une bien bonne au sujet des vomissements, mais déjà, je veux être sûr que vous n'êtes pas en train de manger... c'est bon ? Je peux y aller ? ok. Donc, vous avez surement tous entendu cette expression, quand vous avez vomi plusieurs fois, à la fin, on dit "Oh, il a déjà tout vomi, il ne vomit plus que de la bile..." ça vous dit quelque chose ? bon. Mais moi qui n'ai plus de vésicule biliaire, une fois que j'ai vomi tout ce que j'ai dans le ventre, qu'est-ce que je vomis la fois suivante à votre avis ? Ben rien du tout, et c'est horrible, j'ai les hauts-le-coeur, cette envie de régurgiter quelque chose, mais y'a rien, et ça fait très mal... Vous connaissez pas votre chance de pouvoir vomir votre bile...

Bon arrêtons-nous là concernant le vomi, d'accord ? Continuons plutôt à passer en revue ma séance d'acupuncture. J'étais en train de vous raconter qu'à un moment de la séance, j'étais persuadé qu'il allait me dire qu'il ne pouvait rien pour moi, et je me voyais trèèèèès mal barré pour la suite. Mais finalement, après quelques minutes de son discours général sur l'acupuncture et son application en cancérologie, il en est enfin arrivé à me dire ce qu'il pensait de mon cas en particulier et en quoi son traitement allait pouvoir m'aider. Immense ouf de soulagement dans ma tête.

Le moment de la véritable acupuncture est donc arrivé : c'était l'heure de me faire piquer. C'est aussi le moment où il m'a expliqué le pourquoi du comment, la raison véritable de cette médecine ancestrale, le secret de la technique acupuncturale. Pour tout vous dire, je n'ai pas compris quand chose, mais j'ai quand même senti un petit désir de justification dans ses propos, en gros, une sorte de "mais si, tu vas voir, ça marche vraiment !". Eh mec, c'est pas nécessaire hein, je te crois, je ne vais pas me sauver maintenant, fais ton truc et on verra bien.

Il me montre les aiguilles ("parfaitement stérilisées, rassurez-vous" rhaaaa mais purée, c'est bon, je te fais confiance, vas-y maintenant !), je me mets torse nu et il m'explique que la zone contrôlant le système digestif est dans le dos, autour de la partie haute de la colonne, entre les omoplates. Il me dit qu'il y va et effectivement, je sens ses doigts parcourir ma peau, repérer un endroit, et bim, je sens une toute petite piqûre qui disparaît aussitôt. L'opération se répète un certain nombre de fois et c'est là que je me dis que j'aurais bien dû compter le nombre de petites aiguilles qu'il me mettait dans le dos.

Après donc quelques petites piqûres, il me dit qu'il a fini pour cette zone, que je peux m'allonger tranquillement. Tout naturellement, en pensant à toutes ces aiguilles qui doivent pointer dans mon dos, je commence à vouloir m'installer sur le ventre. Et là, surprise, il me dit que non, c'est bon, je peux m'allonger sur le dos, les aiguilles sont très souples, il n'y a aucun problème. Ok pépé, mais tu vas voir tes fesses si je sens le moindre petit début d’empalement sur tes aiguilles ! Je m'allonge donc très prudemment et à ma grande surprise, je ne sens effectivement rien du tout, même quand mon dos est complètement appuyé sur le lit. Là il me dit qu'il va encore me mettre quelques aiguilles de plus, mais que ça n'a rien à voir avec les nausées, que c'est plus pour mon énergie en générale. Il m'en a mis 3 ou 4 autour du plexus, 1 sur chaque main, dans le gras entre le pouce et l'index, et 2 de plus de chaque coté de mon cou, un peu en dessous de l'oreille. Et finalement, il m'a dit de rester tranquille pendant une vingtaine de minutes.

Pendant ces 20 minutes, j'ai un peu fermé les yeux, un peu somnolé, et finalement, c'est passé relativement vite. Quand il est revenu, il m'a dit de me redresser et m'a rapidement enlevé toutes mes aiguilles et là, j'ai eu la présence d'esprit de tout compter : 18 aiguilles en tout.

Finalement, on a terminé la séance d'une façon toute à fait classique : carte vitale, ordonnances (complètements alimentaires et vitamines car la nutrition est très importante il m'a dit...) prise du prochain rendez-vous et finalement, le chèque qui va bien et pouf voilà, c'était fini.

Alors maintenant, quel est le bilan de tout ceci ? Déjà, plusieurs points positifs : mes nausées d'anticipations ont complètement disparu. Je vous ai déjà parlé de ces nausées ? C'est celles qui apparaissent subitement la veille ou le matin d'un jour de chimio. Une petite farce de mon cerveau. En fait, une sorte d'instinct de survie : il sait ce qui va se passer pendant cette séance, il m'en donne un petit aperçu avant pour que je prenne mes jambes à mon cou et me sorte de là vite fait : "Voilà, c'est ça qui t'attend là dedans, tu te souviens maintenant ? alors run, you fool !" Bon, ben pour ma chimio de la semaine dernière, je n'ai absolument rien senti de ce côté. Donc un bon point. Ensuite, deuxième point positif, c'est que contrairement aux séances de chimio précédentes, je n'ai pas eu de crise de vomissements à la toute fin du traitement. Les 3 chimio précédentes, ça n'avait pas loupé : 5 ou 10 minutes avant que mon injections ne finissent, j'avais été pris d'une crise de vomissements assez désagréable. Cette fois-ci, rien du tout. Bon, si je ne l'ai pas eue à l'hôpital, je l'ai eue à peine rentré à la maison...

Enfin, le dernier point positif que j'ai constaté, c'est le fait que j'ai eu besoin de beaucoup moins de médicaments anti-nausée les quelques jours d'après la chimio. Jusqu'à maintenant, je prenais un petit coktail de 4 médocs différents pendant 3 ou 4 jours après la chimio, et tout ça pour contrôler de justesse ces maudites nausées. Après l'acupuncture, je me suis passé facilement de 2 médocs et mes nausées étaient quand même bien contrôlées. Si je peux éviter d'ingurgiter des médicaments, moi, ça me convient parfaitement.

Bon, malgré tout, comme je vous le disais en préambule, l'acupuncture n'est pour le moment pas la solution miracle que j'attendais. Peut-être ça va encore s'améliorer avec ma deuxième séance, qui sait ? J'espère bien en tout cas. Si ça pouvait faire complètement disparaître mes vomissements, ça serait déjà pas mal... Et si les nausées pouvaient aussi être un peu moins fortes et durer un peu moins longtemps, pareil, je prends !

Bon, voilà déjà un bon petit pavé, ma foi, il est plus que temps de conclure tout ça...

Ma deuxième séance d'acupuncture est prévue demain. Ma prochaine chimio elle, aura lieu la semaine prochaine, mercredi 10/08. Cette fois, je vais essayer de vous écrire un petit mot avant, pour vous tenir au courant, et même pourquoi pas, une petite vidéo dans un lieu insolite dont j'ai le secret ! Et même si vous voulez me voir dans un endroit particulier que vous voudriez voir, dites le moi dans les commentaires, je verrai ce que je peux faire...

A bientôt !

De fil en aiguille

Publié dans chimiothérapie

Commenter cet article

Jocelyne 10/08/2016 14:45

Bonjour Fred
En effet très bel endroit pour la vidéo
Je suis une provinciale et je connais très très peu Paris
Tu as eu raison de faire de l'acupuncture je suis fan de cette médecine et vu les piqûres que tu as eu déjà celles ci c'est pinuts!
Je pense que c'est aujourd'hui cette chimio dont tu parles et que tout se passera bien!

A bientôt te lire
Jocelyne de Nantes

Poun64 07/08/2016 03:40

Entre les chimios à répétition, les prises de sang et autres injections de tout poil, voilà que t'en redemande avec l'acupuncture... t'es vraiment devenu accro aux aiguilles, toi...
Avec tout ce que tu subis côté piqûres, ya longtemps que je serais complètement dégonflé !
Pfff... Je dois être une petite nature à côté de toi.
Amicalement

Corinne 06/08/2016 09:19

Bonjour Frédéric , une revenante. Je n'ai plus aucun traitement , mais suis toujours là. Ravie de lire ton dernier blog. Grosses bises Corinne Lille

Raymari 05/08/2016 22:04

Tu piques ma curiosité....
Ok je sors......

Laure-Anne 05/08/2016 10:59

Bonjour,
je viens de découvrir ton blog, c'est un plaisir à lire ! :)
Je reconnais très bien mes copains folfox et folfiri... J'avais testé le magnétiseur pour réduire les nausées, ça fonctionnait pas mal, couplé à l'acupuncture, ça doit être efficace.

Merci, et go go go !

Jeanluclolo 04/08/2016 12:44

Coucou Fred, j'ai bien aimé ton pavé... Ét hâte de voir le prochain avec je l'espère en prime une amélioration encore plus prononcée de l'acuponcture... Ce serait le top parce que les nausées c'est pas cool... Le reste est bien suffisant...

Agnès 03/08/2016 19:08

Bonjour Fred,
Voilà un début prometteur, il me semble qu'il faut effectivement plusieurs séances pour avoir les bienfaits de l'acupuncture. C'est ce qui s'est passé pour moi....troubles du sommeil consécutifs à la naissance d'une de mes filles qui se réveillaient toutes les nuits pendant 3 ans. Quand elle a enfin dormi, moi, je ne dormais plus. Bref, 7 séances plus tard , j'ai retrouvé des nuits quasi normales !
En tout cas, tu ne perds rien à essayer et j'espère de tout coeur que l'acupuncture réussira à améliorer les semaines difficiles.
Une nouvelle vidéo?
Je dirais à la fondation Vuitton parce que c'est un magnifique endroit, une architecture à découvrir. Devant l'oeuvre jaune de l'islandais si tu peux.
A bientôt!

Agnès 05/08/2016 06:49

L'oeuvre jaune est une oeuvre dont je ne connais pas le nom . C'est un islandais qui a fait ça,, c'est à 'l extérieur du bâtiment.
C'est une enfilade de panneaux jaunes sur une assez longue distance, j'ai trouvé ça très beau.
A découvrir!
Il y a plein de choses surprenantes dans cet endroit

Fred 04/08/2016 09:23

Ah, ça me semble être une bonne idée la fondation Vuitton... par contre, je ne sais pas ce que c'est l'oeuvre jaune...?

virginie 03/08/2016 17:29

bonjour et continuez l'acupuncture...j'en ai fais pendant toute ma chimio et je prenais de l'homéopathie aussi...et moi je n'ai jamais vomi et j'ai même grossi pendant la chimio (7 mois folfox/cetux). Bon apparement je suis un cas...mais gardez espoir, ça va s'arranger...bon courage, virginie

Fred 04/08/2016 09:22

Merci Virginie !

Irina 03/08/2016 17:03

Coucou Fred,

Super nouvelle !! J'espère que les effets de l'acupuncture iront en s'intensifiant au fur et à mesure des séances...!!!
Est-ce que tu as le droit de donner le nom de ce médecin? Car je serai assez intéressée...

Merci et profite de cette semaine devant toi sans chimio

bise

Fred 04/08/2016 09:21

Bonjour Irina !
Je ne peux pas mettre le nom du médecin dans les commentaires... mais envoie-moi un petit message privé et je te le donnerai par mail...

ERIC VSD 03/08/2016 10:49

Bonjour, Frédéric, Continuez et ne lâchez rien surtout. Positivez toujours. Par exemple, Lorsque quiconque me demandait si j'allais bien et leur répondais toujours avec le sourire "Moi? Oui toujours ! je suis invincible!" (Forme d'autosuggestion). Et d'ailleurs à ce jour, je leur donne toujours la même réponse ! Bon allez, Bonne journée ! et n'oubliez pas : VOUS ALLEZ GAGNER!. Je vous fais parvenir mes meilleurs souhaits à vous, votre entourage et vos lecteurs. Cordialement. Eric VSD

Fred 04/08/2016 09:20

Bonjour Eric ! Aucun soucis, je ne lâche effectivement rien du tout, jamais... Merci pour les encouragements !