Suppos de satan !

Publié le par Fred

(non y'a pas de faute, attendez avant de critiquer...)

Bonjour à tous !

Finalement, je refais surface ! Presque un mois sans donner de nouvelles... rhoooo ça ne se fait pas Fred, voyons !

Ah mais aussi, je vous ai trop gâtés. Blog, youtube, facebook, twitter, instagram, vous avez été habitués au grand luxe et maintenant, vous râlez !

Bon, en fait, vous avez bien raison, j'ai quand même été un peu feignasse ces derniers temps, je n'ai pas beaucoup d'excuses. Mais il y a quand même une raison pour laquelle je ne me suis pas trop foulé : la peur de vous lasser, de tourner en rond et de vous raconter toujours les mêmes histoires : prises de sang, chimio, effets secondaires, toujours en boucle, ça doit commencer à bien vous saouler, même moi ça me saoule alors... Et puis, effet pervers, ça banalise la chose. Je ne veux surtout pas de ça, une séance de chimio, ça n'est jamais banal, c'est une véritable épreuve qui me détruit pendant 4 ou 5 jours, malgré toutes les bêtises et les fanfaronnades que je peux écrire ici.

Mais n'ayez pas peur, je ne vais pas tout laisser tomber non plus. Je vais continuer à vous donner des nouvelles régulièrement, et même, pas plus tard que maintenant...

Je vous avais laissé la dernière fois après la séance n° 8 de chimio. Tout c'était très bien passé, l'acupuncture avait fait son effet, j'étais très content et je courrais partout sur les terrasses de Chambord...

Las, le conte de fée est passé et la séance n° 9 a été un peu plus rock & roll ... Pour vous re-situez rapidement la chose, ma séance de chimio dure grosso-modo 2h - 2h30. On me prends d'abord mes constantes (tension, pouls, température, saturation), ensuite, on me pique, puis on me fait passer des pré-médications : corticoïdes, anti-nauséeux. Et enfin vient la chimio proprement dite: 1h30 de diffusion d'irinotécan. Mon moment le plus délicat, sans que je ne puisse absolument pas expliquer pourquoi, se situe pendant les 5 dernières minutes de cette diffusion. C'est toujours comme ça. Je me sens d'un coup pas bien du tout et pouf, je vomis. Ça s'est toujours passé comme cela, sauf pendant cette fameuse séance n° 8. Mais pour la n° 9, patatra, j'ai repris les bonnes vieilles habitudes et paf, trois crises de vomissements coup sur coup. On m'a fait passé 2 poches de primperan pendant ces crises sans beaucoup de résultat. L'infirmière qui s'occupait de moi était un peu inquiète et a demandé au médecin ce qu'il fallait faire pour moi. Et ce grand praticien n'a rien trouvé de mieux que l'idée de me donner un suppositoire d'anti-nauséeux. Heureusement, même les laboratoires pharmaceutiques, grands adorateurs du diable reconnus, n'avaient jamais eu cette idée perverse ultime. Son anti-nauséeux n’existait pas en suppo. Pas encore en tout cas, j'espère ne pas donner de mauvaises idées à quelqu'un...

Je suis finalement rentré chez moi, sans suppo et je n'ai quand même plus vomi pour cette fois. Mais vous savez que deux jours après cette première injection, je retourne à l'hôpital pour exactement la même séance : constantes, pré-médications, et irinotécan pendant 1h30. Mais bizarrement, sans aucune explication rationnelle, cette injection se passe sans trop de problème, et je n'ai jamais eu de crise de vomissement pendant le traitement du vendredi, alors que c'est la copie conforme de celui du mercredi. Va comprendre...

Venons-en maintenant à la séance n°10. Pour cette séance, j'ai retrouvé mon oncologue attitré, que je n'avais pas vu depuis le début de l'été. Je lui ai donc raconté les bons résultats de l'acupuncture au début mais qu'à ma chimio précédente, ça n'avait pas pu empêcher le retour des vomissements le mercredi. Et c'est à cet instant précis qu'il a eu la plus géniale des idées qu'il n'a jamais eue, suivi de la pire des idées qu'il n'a jamais eue.

D'abord, il a eu l'idée de doubler la dose de l'anti-nauséeux qu'ils me font passer pendant les pré-médications. Et je vous le donne en mille : quand sont arrivées les 5 minutes de la mort à la fin de ma chimio... rien... du... tout... J'étais pas très frais, les nausées étaient belles et bien là, hein, mais je n'ai eu à subir aucune crise de vomissement, et ça, c'est un grand soulagement... Et ça parait tellement simple : hmmm de fortes nausées, depuis plus de trois ans, à chaque séance de chmio... qu'est-ce qu'on pourrait bien faire... pas facile... et si on doublait l'anti-nauséeux qu'on lui passe avant chaque chimio ? peut-être ça serait efficace ? Bon je me moque mais je suis quand même content qu'il me l'ai doublé maintenant.

En ce qui concerne la deuxième idée, sa pire, je vous le donne en mille, il m'a écrit une belle ordonnance pour... des suppositoires anti-nauséeux ! Purée, c'est pas possible, ils se sont donné le mot dans ce service. Ils ont tous acheté des actions d'un fabriquant de suppo ou quoi ? Je me suis empressé de lui dire que son collègue avait eu la même idée mais qu'en fait, ça n'existait pas, que la pharmacie de l'hôpital avait dit que les laboratoires ne fabriquaient pas ce genre de truc. Il m'a dit que si, il en avait déjà prescrit pour un autre patient, (bravo un récidiviste en plus) il fallait juste que les pharmaciens cherchent un peu mieux. Je lui ai donc fait mon plus grand sourire, j'ai pris sa belle ordonnance, et une fois à la maison, je l'ai bien rangée tout au fond du tiroir, là où je ne la verrai plus jamais...

Bon, on rigole, mais quand même, je suis bien content que cette 10e chimio se soit passée si bien. Et malgré tout, depuis que j'ai fait l'acupuncture, je constate que je me remets beaucoup plus vite sur pied. Si avant, il me fallait au moins 2 jours avant de re-manger normalement, maintenant, le jeudi, je re-mange déjà bien. Et si avant, il me fallait bien 5-6 jours pour être à peu près remis, maintenant, au bout de 3-4 jours, je suis presque d'attaque, pas pour courir un 100 m à fond évidement, mais au moins pour descendre en bas chercher le courrier.

Voilà, vous en savez plus sur mes aventures de ces dernières semaines. Il ne me reste maintenant plus que 2 séances de chimio et ça sera le temps du scanner pour décider de la suite des opérations. Je vais essayer d'être plus présent pour vous raconter en détail cette période cruciale qui va arriver très vite...

En attendant, portez-vous bien !

A bientôt.

ça commence à devenir bon...

ça commence à devenir bon...

Commenter cet article

t_ina_do 29/09/2016 09:46

Bonjour Fred, les statistiques sur les nausées, les vomissements c'est juste pour faire des tableaux et/ou des graphiques qui ne servent à rien... Quand j'ai dû passer par la chimio qui s'appelle le FEC on m'avait dit que si je n'avais pas eu ce type d'état lors de mes grossesses je n'en aurais certainement pas au cours de mes chimios. Faux : plus j'en faisais pire c'était !!! Lol !! Sinon j'y travaille... Je cherche beaucoup de solution dans les produits naturels et la MTC, comme beaucoup... Alors bravo pour votre blog et bien sûr, on se sert les coudes !! Tenez bon Fred vous êtes plus fort que ce K et ces produits !! Avec vous, vives les warriors !

Ta marraine 20/09/2016 18:58

Tu m'as bien fait rire avec tes suppos si tu ne les aimes pas comme cela tu peux les manger j'en ai vu faire dans ma carrière!! bon courage et gros bisous

Eric VSD 17/09/2016 19:57

Bonjour Fred ! Dans ce récit je me reconnais il y a quelques mois à 100% mais sans les suppos !!. Allez courage Fred! Tenez bon!
Et vous nous saoulez absolument pas, au contraire.
Cordialement

Raymari 17/09/2016 17:30

Et en spray nasal ? Ca n'existe pas en spray nasal les anti nauséeux ? Courage Fred.... Tu vas retourner voir l'acupuncteur ?

Veronique BROSSEAU 15/09/2016 14:49

Merci pour tes nouvelles ; bon courage à toi ! A bientôt

Stef 15/09/2016 10:21

Coucou Fred !

Ton onco me fait penser au mien, ils connaissent peut-être parfaitement la maladie et les effets secondaires possibles, mais ils ne comprennent pas ce qu'on ressent avec les cures ...
Allez courage Fred, "plus que" 2 ! On est là, on pense à toi.

Bises

Fred 15/09/2016 10:45

Pour sa défense, il faut dire que mon onco, même après 3 ans, continue de chercher des solutions... Jusqu'à présent, il s'était surtout concentré sur un traitement post-chimio pour contrôler mes nausées... Et il a eu cette nouvelle idée la dernière fois, je ne peux que le remercier !
En tout cas, merci pour les encouragements Stef ! et bon courage à toi également...

Corbier 15/09/2016 06:25

MERCI Fred pour votre temoignage, votre grand courage, je continue a suivre votre parcours....un seul voeux : votre guerison ! Catherine de Vendee.

Fred 15/09/2016 10:42

Merci pour ce bon voeux Catherine !

Jocelyne 14/09/2016 21:57

Bonne soirée, à bientôt pour d'autres nouvelles!
Je t'embrasse

Jocelyne de Nantes

Fred 15/09/2016 10:41

Merci Jocelyne !

Karine 14/09/2016 21:24

Avec tes touches d'humour dans tes articles precedents tu arrivais a minimiser tes effets secondaires, que nous ressentons plus dans celui ci...bon courage !!

Fred 15/09/2016 10:41

Merci Karine !

Catherine 14/09/2016 20:58

Merci pour les nouvelles, il est vrai que l'on attend et pour un peu on s'impatiente !! A bientôt

Fred 15/09/2016 10:41

Argh oui je sais bien, des fois, je traîne, je traîne... Mais ça finit toujours par arriver, un peu de patience !

virginie 14/09/2016 20:42

Heureuse d'avoir de vos nouvelles, j'espère que cette chimio se terminera au mieux....moi aussi je pense que l'accupuncture aide...je viens de faire scanner de controle et pour l'instant tout va bien donc j'espère qu'il en sera de même pour vous ....courage et on attends la suite de la belle histoire qui fini bien !Virginie

Fred 15/09/2016 10:39

Merci Virginie ! Très content pour vos résultats de scanner... j'espère aussi avoir de bonnes nouvelles début octobre ! Bon courage également !